LVM permet de gérer l'espace disque à allouer à des partitions. Cela permet de ne pas répartir dans le temps les blocs libres aux partitions gérées par cette technologie. Cependant, une fois tout l'espace consommé, il est nécessaire de trouver des solutions permettant d'augmenter notre disque et de fournir de nouveaux octets vierges à nos partitions.

Nous allons partir d'une VM gérée par VMWare  et d'une VM Ubuntu Server 12.04 LTS avec une ou des partitions LVM. Nous ne parlerons pas ici de la méthode pour augmenter la taille d'un disque géré par VMWare mais uniquement des commandes à saisir dans notre terminal sur le serveur virtuelle pour augmenter notre partition LVM.

Partons du constat suivant :

  • Notre disque vue par la VM est /dev/sdb ;
  • Le VG se nomme VGDATA ;
  • Le LV à augmenter est lvdata ;
  • Nous avons augmenté l'a taille du disque depuis VMWare.

 

Depuis la VM, nous lançons un scan des disques :

sudo rescan-scsi-bus --forcerescan

Si la commande n'est pas reconnue, il est nécessaire d'installer le paquet sg3-utils

sudo apt-get install sg3-utils

 

Nous créons une nouvelle partition logique sur le disque /dev/sdb, elle sera de type 8E :

sudo cfdisk /dev/sdb

Nous retenons le numéro de la partition, dans notre cas il s'agira du numéro 6. Cependant, elle n'est pas encore utilisable. Pour que le système ait connaissance de ce changement de partition nous lançons la commande :

sudo partprobe

 

Suite à cela, nous affectons la partition au PV :

sudo pvcreate /dev/sdb6

 

Cette nouvelle partition peut être agrégée au volume VGDATA :

sudo vgextend VGDATA /dev/sdb6

Via la commande vgdisplay vous pouvez vérifier que votre espace libre est égale à la taille de la partition sdb6.

 

Nous pouvons désormais allouer en toute ou partie cet espace libre à la partition logique souhaitée :

sudo lvextend -L +40G /dev/VGDAT/lvdata

Attention à ne pas oublier le + devant la taille à allouer. En cas d'oubli le LV sera redimensionné suivant le nombre indiqué. Cela peut donc engendrer des problèmes par la suite.

 

Pour finir, nous "redimensionnons" la partition pour que la nouvelle taille soit vue par le système :

sudo resize2fs /dev/VGDATA/lvdata

Nous pouvons contrôler la nouvelle taille via la commande df -h

Voici la procédure à suivre pour installer PEAR lorsque l'on utilise le pack EasyPHP1-8 :

Lire la suite...

Pour lutter contre le spam, certains opérateurs choisissent de limiter le nombre de mails envoyés depuis une même adresse IP. Cette limite a été choisie arbitrairement et les émetteurs devront se renseigner auprès de leurs fournisseurs.

Nous prendrons ici l'exemple d'Orange, où l'on peut récupérer sur différents forum dont celui du FAI ces éléments nécessaires à la configuration de notre serveur Postfix.

Lire la suite...

L'encodage d'une application WEB est un sujet relativement complexe et étendu, car il fait appel à différents paramétrages au niveau de la chaîne de production d'une application WEB. Cela fait appel aussi à différents intervenants, à savoir l'administrateur de la pate-forme d'hébergement, les développeurs de l'application WEB ainsi que l'utilisateur final.

Lire la suite...

L'objectif principal de ce billet est d'utiliser le protocole WebDAV pour rendre possible la lecture et l'écriture de fichiers de type bureautique ou autre, à travers le web, sans avoir à télécharger le fichier sur son disque dur.

Lire la suite...